Articles Taggés ‘Objet’

Conseils pour la certification PHP5

14 février 2010

ZCE logo

Révisez bien chaque thème, n’en négligez aucun

Pour ma part, j’ai révisé (au mépris du danger, car mes révisions ont été accompagnées d’un peu de caféine distribuée par une Senseo capable d’exploser à tout moment…), peut-être que vous êtes déjà suffisamment à l’aise pour ne pas réviser… c’est vous qui voyez…

Les thèmes abordés par la certification PHP sont très vastes ! , jugez par vous même : Exam information, or il y a des questions dans chaque domaine… il y a évidemment des fonctionnalités qu’on utilise plus que d’autres et par conséquent, une piqûre de rappel dans les domaines que vous utilisez le moins souvent ne fera pas de mal. Il faudra également vous replonger dans le passé et vous souvenir des lacunes de PHP 4, par exemple.

Zend garde secret le score à obtenir, néanmoins j’ai lu sur internet (source non fiable) que si l’on avait un « fail » dans un des domaines c’était éliminatoire…

Testez-vous !

On trouve sur internet des tests préparatoires très proches de l’examen réel. Les payants, ce sont ceux qui ressemblent le plus à l’examen final.

  • Vulcan-Zend PHP 5 Certification Simulator
    Vous pouvez les acheter à l’unité, par 5 ou par 10. Alors très franchement, évidemment un seul ne suffit pas, mais en prendre 10 est vraiment inutile, car au bout de 4-5 vous aurez fait le tour des questions. Ces tests sont très bien faits, car l’interface et les conditions (nombre de questions, temps) sont quasi identiques à la certif. Cependant il y a un bémol, certaines questions ont quelques problèmes : exemple : on vous demande de choisir 3 réponses, alors que (après test pour confirmer) il n’y a que 2 réponses bonnes, ou alors des fautes de frappe (volontaires ???) avec par exemple l’utilisation de la fonction explode sur une chaine vide explode( »,$tableau);’;
    Un copier/coller des questions qui vous posent problème est une bonne solution pour vérifier vos doutes…
Tests gratuits

Mes tests

Pour vous donner une idée, voici les captures de mes résultats aux tests Vulcan…
Avant révisions
test1
Pendant mes révisions
test2
La veille de mon passage
test3

Je ne sais pas s’il est nécessaire d’avoir « excellent » dans chaque domaine, pour se présenter à la certification, mais en tout cas il est certain que cela permet d’y aller avec plus de sér&eactue;nité. Et franchement, quand j’ai cliqué sur « fin » j’avais quand même un doute…

Certification en français ou en anglais ??

Il faut savoir que la traduction de l’examen à quelques imperfections (relativement gênantes). Le meilleur exemple est, je crois, le « réussissez » pour réussi qui est inscrit sur le papier certifiant que vous êtes certifié.
Dans les questions j’ai eu un truc du genre tableau(‘a’,’b’,’c’) au lieu de array(‘a’,’b’,’c’) peut-être un excès de traduction 😉
Néanmoins vous évitez des erreurs de précipitation, comme par exemple cocher les réponses ‘bonnes’ alors qu’on vous demande les réponses ‘fausses’.
Les tests de préparation sont en anglais, donc si vous ne voulez pas être perturbé choisissez anglais… A vous de voir

Oui ! mais en vrai, ça se passe comment ?

  • 70 questions (en général QCM, parfois il faut inscrire le nom d’une fonction)
  • Quelle fonction fait quoi ? quel est le résultat d’un script (souvent un peu tordu), quel ’bout de code’ à été masqué…
  • Plus dur ou plus simple que les tests Vulcan ? je dirais pareil, mais le problème c’est que comme l’on ne connait pas le score à obtenir, chaque question pour laquelle vous avez un doute contribue à l’impression de difficulté du test réel
  • Ca coute combien le passage ? 125 euros, en cas d’echec j’ai lu je ne sais plus où ? qu’il est possible d’avoir une réduction pour un second passage en écrivant simplement à Zend (à vérifier)
  • J’ai accès à internet ? ben non ! et puis quoi encore 😉 non ! aucun document autorisé (faut presque aller tout nu à l’examen lol)
  • Et je calcule tout dans ma tête comme ça…? non vous avez le droit à un papier et un crayon, quand même…!
  • Les réponses fausses ne pénalisent pas… alors dans le doute répondez quand même
  • Pendant l’examen, pour chaque question vous pouvez cocher une case « revoir » qui vous permettra de revenir sur les questions pour lesquelles vous avez un doute (évidemment le sablier continue de couler alors attention…) passe partout ne sera pas là pour vous dire « Sors ! sors… »
  • Vous avez répondu aux 70 questions vous arrivez sur un récapitulatif qui vous permet de retourner aux questions marquées « à revoir » ainsi que les questions incomplètes (ex : on vous demande de cocher 2 réponses et vous n’en avez coché que 1)
  • Bon et alors… ? il l’a ? en bas de l’écran récapitulatif vous avez un bouton « mettre fin à l’examen », vous cliquez… et vous saurez… si vous l’avez il y aura écrit : « félicitation vous avez passé le (oui le) certification Zend » sinon..? ben je sais pas (mais j’avais lu que l’on avait alors un écran du genre des tests Vulcan, mais j’en suis pas certain, j’suis même plutôt content de ne pas le savoir 😉 )

Les livres pour réviser

Attention ! le livre « certification study guide » n’est pas exhaustif ! même si vous le savez par coeur, il ne couvre pas tout l’examen

Pièges !!

Faites attention !

  • Lisez bien les questions ! parfois on vous demande quelle fonction fait telle chose et parfois, quelle fonction NE FAIT PAS telle chose…
  • Les variables ou les fonctions qui commencent par un chiffre par exemple !!!
  • Le point concatène ! attention à $a = 1; $b = 3; $c = $a.$b; (ce n’est pas un ‘+’)
  • Il me semble qu’à la certif on vous demande de respecter la casse PHP pour les noms de fonctions
  • count() sur une chaine de caractères
  • Portée des variables et variables par référence
  • Vous avez un doute??? testez !!! testez le script avant le jour de l’examen, anticipez les questions
  • Y’a t’il un return dans la fonction ???

Les liens pour réviser

Les liens pour avoir des infos sur la certif

Formation Anaska

  • La Formation expert certifié est sans doute le meilleur moyen de vous préparer ! J’ai suivi cette formation l’an dernier (mais pour pas mal de raisons, je n’ai pu me présenter à l’examen que cette année) qui est très intéressante et qui en plus vous permettra de cotoyer quelques uns des ‘grands noms’ du PHP français 😉
  • La formation en ligne de Zend
Version bureau | Passer à la version mobile